Gérer son stress avant un premier rendez-vous

Pour les hommes comme pour les femmes, un premier rendez-vous est souvent source de stress. Même avec de bons conseils de préparation, la nervosité commence tout de même à vous gagner. Et c’est tout à fait normal.

Quel que soit notre âge, nous avons tous nos blessures amoureuses. Des déceptions, de la colère, de la peur, de la méfiance… Tout le monde porte les stigmates d’une ou plusieurs relations qui nous ont fait mal, avec plus ou moins d’intensité. Alors quand on est sur le chemin d’une nouvelle et possible histoire d’amour, on peut être un peu fébrile.

Abricot-rencontres-amour.jpg

 

Voire même angoissé(e).

Parce qu’en général, on s’imagine tout. C’est très bien d’être créatif, mais n’imaginez pas tous les scénarios possibles. Il y a très peu de chance pour que Brad Pitt ou Angelina Jolie soit caché(e) derrière ce profil. (Mais sait-on jamais, Abricot fait un tabac à Hollywood).

Crédit photos : Madame Figaro

Crédit photos : Madame Figaro

Je ne vais pas vous apprendre à mieux vous connaître, ni vous faire un cours de relaxation ou de “goat yoga”. En revanche, il y a quelques petits “trucs” faciles à essayer et qui, je l’espère, vous feront relativiser la situation.

 

1) Restez dans le présent

Avec le stress, l’imagination s’emballe vite. On imagine, on rêve, on fait des projets avant même de rencontrer l’autre. Je comprends votre impatience, mais en se projetant trop, on finit par avoir de trop grandes attentes.

date-femme-cinema.jpg

Attentes qui seront forcément déçu(e)s, puisque vous fantasmez sur une personne qui sera sûrement très différente en vrai. Veuillez pardonner ma franchise, je ne suis pas là pour vous brosser dans le sens du poil mais bien pour vous accompagner !

 

2) Dites non aux pensées négatives

On peut se projeter de manière positive, mais aussi en négatif ! C’est le coup du scénario catastrophe, on s’imagine le pire pour ne pas être déçu(e). Et là c’est l’avalanche de pensées négatives : “Ca va mal se passer”, “je vais être déçu(e)”, “je vais m’ennuyer”, “mais qu’ai-je fait de ma vie”, “dans 20 ans les pandas auront disparu” etc. Du calme. On respire, et on se concentre sur les points positifs. Par exemple, quels sont les 3 éléments qui vous ont plus chez l’homme ou la femme que vous allez rencontrer ?

rendez vous-homme-amour.jpg

 

3) Donnez-vous une chance

Pour éviter de tomber dans la psychologie de comptoir, je vais vous raconter mon dernier rendez-vous amoureux. C’était il y a quelques années maintenant, mon premier "rencard" depuis bien longtemps. A cette époque, j’étais assez active pour trouver l’amour, et j’avais fini par être un peu blasée. Ce rendez-vous là, c’était un blind date. Je n’avais jamais discuté avec B* avant de le rencontrer. Je me sentais très nerveuse à l’idée de donner ma confiance à un homme. Je me disais que c’était de toutes façons voué à l’échec… Et puis il est arrivé. Tout de suite nous nous sommes entendus à merveille. J’ai mis de côté mes craintes, et je me suis autorisée à y croire à nouveau.

rendez vous-femme-affinites.jpg

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants (non je plaisante).

 

4) C’est juste une nouvelle rencontre

Si on reconsidère la situation, il s’agit simplement d’une nouvelle rencontre. On est loin du concept de Mariés au premier regard. Vous allez, à priori, simplement faire  la connaissance d’un homme ou d’une femme. Vous irez boire quelques verres, discuter, dîner au restaurant, peut-être même faire une activité ensemble après… Si vous vous sentez bien, laissez-vous porter par la magie du moment ! Evitez quand même de vous marier le premier soir après quelques verres, ce n’est jamais une très bonne idée. Oui, même si M6 prend en charge les frais de votre divorce.

rendez vous-femme-cinema.jpg

 

5) Pas “tous/toutes les mêmes”

Etrangement, nous répétons un schéma qui nous mène souvent à l’échec. Trahison, manque de respect, infidélité … Cela nous arrive jusqu’à ce que l’on mette toutes nos potentielles relations amoureuses dans la même catégorie que celles qui nous ont fait souffrir. Tous/toutes les mêmes ? Vraiment ? Et si c’était vous qui n’étiez pas prêt(e) à sortir de ce schéma qui vous fait mal mais que vous connaissez si bien ? Allez, échappez-vous de ce cercle vicieux et donnez une chance à cet homme ou cette femme qui vous fera du bien.

rencontres-homme-femme.jpg

 

Le stress est toujours là ? Je vous propose de trouver un cours de goat yoga (oui j’insiste) ou de vous appeler juste avant le rendez-vous.

Qu’en dites-vous ?

 

A bientôt,

Marie d’Abricot

Antoine GéraudComment